Notre adresse

7, place Félix Baret
(Préfecture)
13006 Marseille

Tel: 04 91 54 44 99
Mob: 06 86 86 44 99
Fax: 04 91 54 41 61

Lundi - Vendredi
9h00 - 18h00
Samedi
9h00 - 12h00

contact@ophtalmo-centre.fr

Plan d'accès

ISO9001

D.M.L.A.

Qu’est-ce que la DMLA: Dégénérescence maculaire liée à l’âge ?

Le schéma de l'oeil

Le schéma de l´oeil

La DMLA est une maladie qui détériore la macula, partie centrale de la rétine, entraînant ainsi la perte de la vision centrale et ne laissant intacte que la vision périphérique ou latérale.

La macula, cette petite zone d’un millimètre de large, située juste dans l’axe visuel, permet la vision précise, indispensable à la lecture, l’écriture, la reconnaissance des détails. Le reste de la rétine, lui, offre une vision de l’espace et des formes, sans distinction des détails.

Les causes précises de la DMLA restent partiellement mal comprises, mais il n’en reste pas moins que c’est une maladie qui survient avec l’âge. Alors, avec les années, ouvrez l’oeil…et surtout, faites régulièrement contrôler votre vue par un ophtalmologiste.

Les symptômes

DMLA

l

Les premiers symptômes peuvent être très discrets, à plus forte raison lorsque l’autre oeil est sain. Il s’agit notamment d’une perte d’acuité visuelle, de l’altération de la perception des contrastes, parfois également des troubles de la vision des couleurs et de l’apparition d’une sensation de déformation et d’ondulation des lignes droites et horizontales – test d’AMSLER.

Dans un second temps, la dégénérescence entraîne des troubles beaucoup plus marqués et plus handicapants de la vision centrale : lecture, conduite, reconnaissance des visages familiers ainsi que certaines tâches ménagères deviennent difficiles, voire impossibles.

Enfin, dans certains cas de DMLA, la diminution des capacités visuelles peut être très brutale et entraîner immédiatement un handicap majeur, voire une déficience visuelle profonde.

Le traitement

Un nouveau traitement est disponible pour les formes humides et permet de stopper l’évolution grâce au laser OPAL et à l’injection d’un produit photosensible, type VISUDYNE (VERTEPORFINE). D’autres produits sont prévus.